Vous souhaitez être conseillé gratuitement et sans engagement ? Mon Etude Personnalisée
Open
X

Réduire ses impôts.

Comme votre pouvoir d’achat ne cesse de s’effriter, vous aimeriez bien réduire vos impôts. Vous souhaitez connaître quels impôts vous pouvez diminuer et quels sont les différents systèmes disponibles pour les réduire ?  Suivez le guide !

Quels impôts peut-on réduire ?

  • Le revenu imposable
  • L’ISF (impôt sur la fortune)
  • L’impôt sur les plus-values

 

Quelles façons de les réduire ?

Réduction du revenu imposable et circonstances de la vie :

  • Pension alimentaire à un descendant : sur le plan fiscal, il pourrait être plus avantageux de verser une pension alimentaire à un enfant majeur au lieu de continuer à le compter parmi les personnes à charge pour préserver le nombre de parts du quotient familial.
  • Pension alimentaire à un ascendant. Il n’y a aucun plafond à condition que le montant octroyé soit proportionnel aux besoins du parent qui reçoit l’aide financière et à vos ressources.
  • Changement de la situation familiale : l’évolution en bien ou en mal (mariage, pacs, décès du conjoint ou divorce) aura un impact sur votre déclaration de revenus.

D’autres moyens de réduire votre revenu imposable :

  • PERP : les versements que vous effectuez sur le plan d’épargne retraite populaire peuvent être déduits de vos revenus imposables.
  • Les frais réels : il vous est possible d’utiliser l’abattement forfaitaire de 10%  accordé par le fisc pour les frais, mais vous pouvez aussi soustraire vos frais réels (déplacements, repas, logement, documentation, etc.). Cette solution peut être plus avantageuse.

Les différents dispositifs pour réduire vos impôts :

  • La loi Pinel : un investissement dans l’immobilier locatif neuf vous ouvre droit aux avantages fiscaux de ce dispositif. Si vous respectez les conditions imposées par cette loi, vous pourrez réaliser des économies d’impôts pouvant aller jusqu’à 54.000 euros.
  • Des travaux dans votre résidence principale : vous pouvez bénéficier de réduction d’impôts si vous effectuez des travaux pour diminuer la consommation énergétique ou pour aider les personnes âgées ou handicapées.
  • Investir dans le capital d’une entreprise, dans un FCPI (fonds commun de placement pour l’innovation), dans un FIP (fonds d’investissement de proximité) ou dans les Dom-Tom.

Comment réduire l’ISF ?

  • Si vous disposez d’un niveau assez élevé de patrimoine, vous pouvez réduire votre ISF grâce à la défiscalisation en investissant dans les fonds spécifiques proposés par les établissements financiers ou en participant au capital d’une PME.
  • L’investissement dans les forêts et les bois représente également une autre alternative qui pourrait s’avérer rentable à long terme.

 

Nos conseils

    Voici quelques pistes à explorer pour faire le bon choix de vos placements afin de minimiser vos impôts sur les plus-values malgré les contraintes de la fiscalité du patrimoine :

  • Alimenter ou ouvrir un plan d’épargne en actions (PEA). Cet instrument de défiscalisation vous permet d’être exonéré sur les plus-values au-delà de 5 ans.
  • L’assurance-vie : que ce soit pour les droits de succession ou pour les impôts sur les plus-values, ce support d’épargne jouit d’une fiscalité avantageuse et vous offre l’opportunité de diversifier votre patrimoine.
  • La LMP (location d’un meublé professionnelle) constitue aussi une voie pour défiscaliser. Les conditions d’éligibilité sont assez complexes, mais ce système d’investissement peut être intéressant dans la mesure où les déficits peuvent être défalqués sur le revenu global.